🏖 Bienvenue ! Cette semaine -15% en arrivant en caisse avec votre coupon "PLOUF" 💦

Faire son compost : 5 conseils pour y arriver

Pour réduire votre quantité de déchets ménagers (qui a plus que doublé en 40 ans !), vous débarrasser de vos ordures organiques de manière écologique et leur donner une seconde vie, le compostage est une solution durable, responsable et citoyenne.


Mais attention, il ne suffit pas d'empiler ses épluchures de légumes aveuglément dans une boîte. Le compostage doit être réalisé de la bonne manière pour obtenir un compost réussi. 


Voici nos 5 conseils pour réussir votre compost.

Qu’est-ce que le compost ?

terre jardinage compost

Le compostage vise à transformer biologiquement les déchets biodégradables pour obtenir du compost, un engrais formé par la fermentation d’ordures organiques avec des matières minérales. Le processus de compostage se fait par le biais d’organismes de différentes tailles, tels que des bactéries et des champignons mais aussi des vers, des insectes et des acariens.


Le compost peut être obtenu en empilant :


  • des déchets verts du jardin, comme du gazon tondu, des branchages, des mauvaises herbes et des feuilles mortes ;
  • des déchets ménagers, comme des restes de fruits et légumes, des épluchures, du marc de café et des cendres.

Une fois le processus de compostage terminé, le produit stabilisé obtenu est appelé compost, qui est extrêmement riche en humus et qui peut être utilisé comme terreau. 


Le compost peut ensuite servir d’engrais naturel pour nourrir le potager ou les plantes en pot.


Pourquoi composter ses déchets organiques ?


  • Pour réduire notre quantité d'ordures ménagères jusqu’à 30 % et remplir nos poubelles moins vite. 
  • Pour réutiliser ce qui partirait autrement en décharge ou serait incinéré ;
  • pour éviter d'acheter du terreau industriel.

A savoir : les déchets organiques, lorsqu’ils sont enfermés dans un sac poubelle avec d’autres déchets, se décomposent très difficilement en rejetant du méthane dans l’atmosphère, qui est un gaz à effets de serre.


Chez HeyJute®, nous encourageons fortement ce genre de comportement citoyen et responsable. Savez-vous que nos éponges et essuie-tout lavables peuvent être mis au composteur ? Grâce à leurs compositions 100 % naturelles, nos produits sont compostables et peuvent donc, en fin de vie, participer à la fabrication de votre terreau au lieu de finir à la poubelle.

eponges lavables



Nos 5 conseils pour réussir son compost

Vous voulez vous lancer dans le compostage ? Voici nos 5 conseils pour faire du compost et le réussir.

1. Choisir le bon bac à compost

De nombreuses options de bacs à compost ou composteurs existent, à choisir selon vos besoins.


Si vous avez un jardin et que les odeurs ou l’aspect esthétique vous importe peu, il est tout à fait possible de constituer un tas de compost dans le jardin bien à l’abri du vent, que vous pourrez retourner régulièrement.


Sinon, faites l’acquisition d’un bac à compost stable, bien ventilé et pratique. Il en existe en matière plastique PVC ou même en bois, disponibles en différentes tailles selon vos besoins. Les bacs à compost sont munis d’un couvercle, qui permet de contenir les odeurs mais aussi de protéger les déchets des animaux et des aléas de la météo. Votre compost doit être bien aéré afin d’y apporter de l’oxygène et d’activer la fermentation. 


Si vous êtes en appartement, vous pouvez aussi composter ! Vous pouvez opter pour un lombricomposteur qui est très compact et dont le processus de compostage se fait grâce à des petits vers de terre.

2. Ne pas mettre tout et n’importe quoi

épluchures légumes

Tous les déchets organiques ne sont pas bons pour votre compost.


En cuisine, compostez :


  • les fleurs fanées ;
  • le marc de café et les feuilles de tisanes ;
  • les sachets biodégradables ;
  • les filtres à café et autres objets en papier ;
  • les coquilles d’oeufs ;
  • les restes de viandes ou de poisson (les arêtes et le gras par exemple) ;
  • les épluchures ;
  • les restes de fruits et légumes.

Pour les déchets verts, vous pouvez composter :


  • le gazon tondu ;
  • les feuilles mortes ;
  • les copeaux de bois ;
  • la paille et le foin ;
  • les écorces ;
  • les aiguilles de pin.

Cela dit, il ne faut pas composter les os, les mégots, les magazines, les couches de bébé, les restes de soupe et de sauce, les huiles, les matières grasses, la terre, le sable, les produits chimiques, les litières chimiques, le bois traité, le charbon de bois, les sacs d’aspirateur, la poussière, les tissus synthétiques, le verre, etc.

 

3. Garder un compost bien équilibré

Il existe différents types de déchets :


  • les déchets carbonés, qui comprennent les branches, le carton, les écorces, etc. et les déchets azotés, qui comprennent les déchets de cuisine et les tontes de gazon ;
  • les déchets humides, qui comprennent les déchets de cuisine, les tontes de gazon et pousses vertes) et les déchets secs, comme les branches, la paille et le papier ;
  • les déchets grossiers et les déchets fins, comme les déchets de cuisine, les tontes de gazon et la sciure.

Pour un bon compost, il est important d’alterner ces différents types dans votre bac. Vous pouvez soit les brasser régulièrement, soit les disposer en couches alternées.

 

4. Bien entretenir son compost

Le compost doit avoir un taux d’humidité optimal et être bien aéré. Il ne doit ni être trop mouillé, ni trop sec. Il est donc important de le surveiller régulièrement et d’y ajouter de l’eau ou des matières sèches ou humides en fonction. 


De la même façon, les lombricomposteurs doivent être conservés dans des températures comprises entre 15 et 25 °C. Attention aux périodes de grandes chaleurs !

5. Savoir reconnaître quand son compost est prêt

jardinage compost

Après 8 à 12 mois, votre compost devrait être prêt ! Vous pouvez reconnaître un compost prêt à être utilisé par sa couleur noire. De plus, il ne doit plus être possible de reconnaître les déchets qui le composent et il doit sentir la terre.


Avec la technique du lombricompostage, le compost est en général prêt après 2-3 mois


Si vous ne souhaitez pas composter vous-même vos déchets, sachez qu’il existe de nombreux sites collectifs de compostage à travers la France. Pour trouver le lieu de collecte le plus proche de chez vous, renseignez-vous auprès de votre mairie ou sur le site https://www.semaineducompostage.fr/.


Vous l’aurez compris, avoir un composteur à la maison a de nombreux avantages économiques et écologiques. Composter vos déchets vous permet également de donner une seconde vie à vos produits HeyJute® !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés