🏖 Bienvenue ! Cette semaine -15% en arrivant en caisse avec votre coupon "PLOUF" 💦

Essuie-tout jetable : 5 alternatives zéro déchet

C’est un allié propreté incontournable pour beaucoup d’entre nous : l’essuie-tout est aujourd’hui présent dans presque toutes les cuisines. Bien accroché à son dérouleur ou dévidoir, il est multi-usage, très pratique pour essuyer et nettoyer les petits accidents du quotidien, l’Ademe estime qu’un Français en utilise 2 kg de paquets chaque année.


Oui mais voilà : les ressources nécessaires à sa fabrication et ses procédés de production ne sont pas du tout durables et écologiques.


Quelles alternatives zéro déchet existent pour remplacer l’essuie-tout jetable ? On vous dit tout.

Pourquoi faut-il arrêter d’utiliser de l’essuie-tout jetable ?

essuie tout jetable

 

Inventé en 1907, l’essuie-tout a un fort pouvoir absorbant et permet donc de nettoyer rapidement et facilement toutes les surfaces au quotidien.


Comme beaucoup de produits d’entretien ou d’hygiène jetables, les compositions exactes du papier essuie-tout ou même du papier-toilette sont gardées relativement secrètes, les industriels n’étant pas l’obligation de faire figurer la liste des ingrédients sur ses produits. En général, l’essuie-tout est composé de ouate de cellulose qui peut être obtenue soit en recyclant du papier, soit directement à partir de fibres de bois vierges.


Le problème de la déforestation se pose donc : selon Greenpeace, les grandes marques comme Lotus ou Zewa participent à la destruction de forêts en Finlande, en Russie et en Suède pour fabriquer leurs rouleaux d’essuie-tout jetables. D’autres marques favorisent les fibres recyclées, mais cette solution n’est pas beaucoup plus durable : les procédés de retrait des encres et de blanchiment sont très polluants.


En plus de son procédé de production peu écologique, l’essuie-tout ou Sopalin est à usage unique et doit donc être jeté après seulement une utilisation. Même s’il est composé de papier, il ne peut pas être recyclé et doit être jeté à la poubelle car il se retrouve souillé après utilisation. Insoluble, il ne doit pas non plus être jeté dans les toilettes au risque de boucher les canalisations.


Il peut cependant être composté s’il a été utilisé pour essuyer des substances organiques.


Le rouleau d’essuie-tout jetable est donc une méthode polluante et pas très écolo. De plus, on estime qu’une famille de 4 personnes dépense en moyenne 32 € par an pour acheter de l’essuie-tout jetable. Ce n’est donc pas non plus très économique !

5 alternatives pour remplacer l’essuie-tout jetable

Vous l’aurez compris, les rouleaux de papier essuie-tout jetables ont un impact environnemental conséquent. Si vous voulez faire un geste pour la planète, voici nos alternatives pour arrêter d'utiliser de l’essuie-tout jetable. 

    1. Les torchons

    torchon

    S’ils sont une capacité d'absorption un peu plus faible, ces textiles ont l’avantage de s’utiliser exactement comme un morceau de papier essuie-tout. En effet, les torchons ou lingettes lavables nettoient et absorbent les petites tâches du quotidien avec efficacité. Mais à la différence de l’essuie-tout, ils peuvent être nettoyés à la machine à laver et réutilisés des centaines de fois.


    En ayant une petite collection de chiffons à la maison, vous serez prêt à toute éventualité ! Autre avantage des torchons : ils peuvent être totalement gratuits si vous décidez de réutiliser du textile de récupération, comme des vieux vêtements ou de vieux draps coupés en carrés.


    Pour vos torchons, préférez les matières naturelles comme le coton et le lin et évitez les microfibres, qui est composé de fibres synthétiques polluantes.


      2. L’éponge lavable

      eponge lavable

        Encore plus absorbante qu’un chiffon, l’éponge lavable n’est pas utile que pour faire la vaisselle ! Vous pouvez également l’utiliser pour nettoyer vos surfaces et absorber les liquides. Il est possible de les fabriquer à la maison à l’aide de tissus de récupération (notamment avec la méthode japonaise pour réaliser un tawashi tissé !) Nous déconseillons bien entendu l’utilisation d’une éponge synthétique jetable, qui est aussi nocive et qui présente les mêmes problèmes environnementaux que l’essuie-tout jetable.


        Sinon, nous proposons dans notre boutique une éponge lavable spéciale surface en fibres végétales naturelles. Fabriquées en Gironde, nos éponges lavables spéciales surface sont ultra absorbantes et très résistantes. Elles sont composées de coton bio certifié Oeko-Tex (tissu éponge) et sont donc 100 % naturelles, certifiées sans substance toxique. Elles sont également recyclables, compostables et biodégradables en fin de vie. De temps en temps et une fois que l’éponge lavable est trop sale, il suffit de la mettre au lave-vaisselle, au lave-linge ou même de la laver à la main au savon de Marseille pour la nettoyer en profondeur. Une fois propre et sèche, elle est prête à être réutilisée. C'est une solution beaucoup plus hygiénique que les éponges jetables !

          3. L’essuie-tout lavable

          essuie-tout lavable

            Pour changer un minimum vos habitudes et rendre la transition plus simple, il est possible d’acheter des rouleaux d’essuie-tout lavables et 100 % écolos


            Nos essuie-touts lavables HeyJute® sont composés de fibres végétales 100 % naturelles et fabriqués en France. Vendus par lot de 3, il sont super absorbants grâce à leur composition en coton bio certifié Oeko-Tex. Après chaque utilisation, leur lavage se fait à la main ou au lave-linge (lessive à 70°). Nous déconseillons de les mettre au sèche-linge, mais leur temps de séchage est relativement court.


            Tout comme nos éponges lavables, notre essuie-tout réutilisable et écologique est 100 % biodégradable, recyclable et compostable.


            4. La serviette en tissu

            Si l’essuie-tout jetable a pendant longtemps remplacé nos serviettes de table et essuie-mains en tissu, il est temps de faire un retour en arrière !


            En plus d'être bien plus jolie pour dresser nos plus belles tables, la serviette ou essuie-main en tissu est bien plus écologique puisqu’elle est lavable et réutilisable pendant des années. Encore une fois, nous vous conseillons de favoriser le coton bio, le lin ou d’autres matières naturelles.


            5. L’essuie-tout jetable plus durable

            essuie-tout jetable

            Pour certaines tâches particulièrement peu ragoûtantes (les propriétaires d’animaux de compagnie comprendront), il est vrai que l’utilisation d’un essuie-tout jetable est préférable. 


            Pour limiter votre impact écologique lorsque vous choisissez votre essuie-tout jetable, voici quelques conseils.


            • Comme précisé plus haut, l’essuie-tout est compostable s’il a été utilisé pour nettoyer des matières organiques.
            • Les emballages des rouleaux d’essuie-tout sont la plupart du temps composés de plastique non recyclable. Si possible, procurez-vous des rouleaux vendus sans emballage.
            • Pour lutter contre la déforestation, privilégiez les rouleaux labellisés FSC qui garantissent une gestion durable des forêts.

            Quelle que soit l’option que vous choisissez pour remplacer votre essuie-tout jetable, vous ferez du bien à la planète, à votre santé, mais aussi à votre porte-monnaie ! 


            Laissez un commentaire

            Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés