☀️ SOLDES D'ÉTÉ ! Profitez de nos créations artisanales fabriquées en France à prix réduiti !

Lessive écologique : le guide ultime


Ce n’est plus un secret : les produits pour la lessive conventionnels contiennent de nombreux ingrédients nocifs pour la santé et l’environnement. Heureusement, passer à la lessive 100 % naturelle n’a rien de compliqué, mais encore faut-il savoir où commencer !


Voici notre guide ultime pour faire la lessive de manière écologique, étape par étape.

Étape 1 : bien choisir sa lessive

Pour nettoyer votre linge au naturel, plusieurs options de lessive sont possibles.

lessive

La lessive industrielle naturelle 

De plus en plus de marques éco-responsables proposent des lessives naturelles et écologiques. La plupart des lessives “vertes” que l’on peut trouver en supermarché utilisent du marketing trompeur et font du greenwashing. Préférez donc les magasins bio ou spécialisés pour acheter vos produits, et privilégiez les marques françaises qui fabriquent en France. Évitez les parfums de synthèse, les silicones, les conservateurs allergisants et les listes d’ingrédients à rallonge à tout prix. Et si la composition de la lessive qui vous intéresse ne figure même pas sur l’emballage, passez votre chemin !

La lessive maison

Fabriquer sa propre lessive à l’aide de quelques ingrédients de base, cela n’a rien de compliqué, c’est peu cher et ça prend 5 minutes ! Lierre, savon de Marseille, savon noir, savon de Marseille, etc. Nous proposons de nombreuses recettes simples sur cet article.


Un petit mot sur les huiles essentielles dans les lessives maison : nous ne vous recommandons pas de les ajouter à votre produit DIY, car elles perdront toutes leurs propriétés et leur odeur au contact de l’eau chaude. Au prix que ça coûte et compte tenu des ressources nécessaires à leur fabrication, il est préférable de réserver leur utilisation à l’aromathérapie.


Si vous souhaitez utiliser de l’adoucissant dans vos lessives, pas besoin d’acheter un produit spécifique ! Remplacez-le par du vinaigre blanc, tout simplement. Et n’ayez pas d'inquiétude, l'odeur ne reste pas sur le linge. En outre, ce petit geste permettra de détartrer votre machine.


Toutes ces options de lessives sont parfaitement adaptées pour laver nos produits réutilisables zéro déchet. Nos éponges, essuie-tout et tablier de cuisine étant 100 % naturels et non-toxiques, nous recommandons fortement de les laver en machine avec un produit écologique pour limiter votre impact environnemental. Retrouvez tous nos produits sur notre boutique.

éponges lavables

Étape 2 : sécher le linge de manière écolo

Le sèche-linge a tendance à user la fibre des tissus. Pour faire durer vos vêtements plus longtemps, nous vous conseillons donc d’utiliser le sèche-linge de façon modérée, dans la mesure du possible bien évidemment. Privilégiez le séchage à l’air libre, notamment en été. De plus, le sèche-linge étant gourmand en énergie, l’utiliser moins souvent est donc un excellent moyen de faire un geste pour la planète !

sécher le linge


Lorsque vous devez utiliser le sèche-linge, évitez les lingettes adoucissantes qui sont très chargées en parfums synthétiques, substances allergènes et autres produits chimiques et qui doivent être jetées après chaque utilisation. Vous pouvez ne rien utiliser du tout, ou bien vous procurer des boules de séchage en laine. Réutilisables à vie, ces petits accessoires permettent de raccourcir le temps de séchage (jusqu’à 25 % de temps de séchage en moins !), d’adoucir le linge, d’absorber l’humidité et d'éviter les plis grâce à leur action mécanique. 


En ce qui concerne nos produits zéro déchet, nous déconseillons de les sécher en machine pour ne pas diminuer leur durée de vie.

Étape 3 : détacher et entretenir le linge naturellement

Vous avez une tâche sur votre t-shirt préféré ? Parfois, un passage en machine ne suffit pas à s’en débarrasser (c’est le cas notamment des taches de café, de vin, d'herbe, etc.) Heureusement, il existe de nombreux produits détachant ultra puissants et naturels. La terre de Sommières est, par exemple, redoutable contre les taches de gras. 


Le percarbonate de soude est également un ingrédient essentiel à inclure dans vos placards : en plus d’être un excellent détachant, il aide aussi à raviver les couleurs et le blanc du linge. Rendez-vous sur cet article pour en savoir plus.


Toutes ces astuces sont idéales pour détacher nos éponges et essuie-tout lavables, qui ont tendance à en voir de toutes les couleurs.

Étape 4 : avoir les bons gestes

En plus des produits que nous utilisons, certains gestes permettent de diminuer significativement l’empreinte écologique de nos lessives.

Ne pas laver trop souvent

90 % des vêtements sont lavés plus tôt que nécessaire. Depuis des années, le marketing nous fait croire qu’un vêtement est sale après avoir été porté une seule fois. Ce n’est pas forcément le cas ! Un jean, par exemple, peut être porté environ 5-6 fois avant de devoir être lavé.


Ne pas laver son linge trop souvent permet de ne pas gaspiller l’eau et d’allonger leur durée de vie. De plus, les vêtements en matières synthétiques comme le polyester rejettent des microplastiques dans l’eau à chaque lavage. Moins on les lave, mieux c’est ! 


Nous vous conseillons donc de ne laver un vêtement que lorsqu’il est taché ou odorant, à part les sous-vêtements bien évidemment qu’il est nécessaire de laver après chaque utilisation. 


Qu’en est-il du linge de maison ? Pour limiter la prolifération d'acariens et éviter tout problème de santé, il est recommandé de laver ses draps environ 2 fois par mois, ou plus souvent si vous ne vous douchez pas le soir ou si vous transpirez beaucoup la nuit. Les taies d’oreillers, quant à elles, devraient être lavées toutes les semaines.


Dans tous les cas, n’oubliez pas de laver tous vos textiles neufs avant de les utiliser !

Laver à froid quand c'est possible

Concernant la température de l’eau, naturellement, plus vous utiliserez de l’eau chaude, plus vous consommerez d'énergie. Nous vous recommandons de laver vos vêtements à froid (maximum 30 degrés celsius). Les draps et serviettes peuvent être lavés à 60 degrés, ce qui est une température plus que suffisante pour tuer les acariens.

Si vous êtes l’heureux propriétaire de nos éponges ou essuie-tout lavables, ils peuvent passer en machine à 40 degré maximum.

Prendre soin de son lave-linge

machine à laver

Un détail dont on ne pense pas souvent quand on parle de lessive écologique : le lave-linge en lui-même. Pour garder votre machine le plus longtemps possible, prenez-en soin ! Pensez à bien l’entretenir pour faire en sorte qu’elle vous dure des années. Pour cela, un simple lavage à 60 degrés au moins une fois par mois suffit pour éliminer les bactéries, le calcaire et la crasse qui ont tendance à s’accumuler. Si elle tombe en panne, essayez de la réparer avant de la remplacer.


Vous savez désormais comment laver moins, mais mieux grâce à notre guide pour une lessive 100 % écologique !


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés