Bienvenue ! La LIVRAISON est OFFERTE en France à partir de 30€ 😊

Zéro déchet : par où commencer ?


Les spécialistes sont formels : nous devons tous agir contre le réchauffement climatique pour éviter le pire. Si les États et les grandes entreprises ont un rôle significatif à jouer, nous pouvons aussi en tant que citoyen faire la différence en changeant nos modes de consommation et en réduisant notre empreinte écologique au quotidien.

Comment adopter un mode de vie (presque) zéro déchet ? Voici notre mode d'emploi en 6 étapes.

Étape 1 : comprendre ce qu’est vraiment le zéro déchet

zéro déchet

Le zéro déchet, ce n’est pas seulement trouver des alternatives écologiques aux objets du quotidien. C’est tout un mode de vie. En premier lieu, il s’agit de consommer moins et de ne surtout pas tomber dans la "surconsommation écologique”.

Privilégier les marques plus responsables, c’est un bon début. Mais pour avoir un véritable impact sur la planète, il est dans un premier temps nécessaire de changer notre façon de consommer et de supprimer les achats compulsifs et inutiles.

La règle des 5R établie par Béa Johnson, précurseure anglophone du mouvement zéro déchet, explique parfaitement la démarche. Les 5 pratiques suivantes, listées dans un ordre bien précis, permettent de vivre de manière plus responsable.

  1. Refuse (refuser) : dire non à ce dont on n’a pas besoin : les cadeaux promotionnels, les flyers, les pailles, les sacs et couverts en plastique, etc. 
  2. Reduce (réduire) : consommer moins et de manière plus réfléchie, et se séparer des choses inutiles que l'on possède (donner, vendre, etc.)
  3. Reuse (réutiliser) : abandonner le jetable autant que faire se peut pour privilégier des solutions réutilisables. Mais aussi privilégier la seconde main, l’upcycling, etc.
  4. Recycle (recycler) : recycler est seulement la 4ème pratique de cette liste, car si recycler est toujours mieux que jeter, cela reste une option ayant un fort impact écologique. Cette option doit être envisagée en dernier recours, seulement si les pratiques précédentes ne sont pas possibles.
  5. Rot (composter) : si possible, composter ses déchets organiques. Il est possible d’installer un composteur chez nous ou de se renseigner sur les composteurs collectifs auprès de sa municipalité. 

L'ordre de cette liste montre bien que le meilleur déchet, c’est celui que l’on ne produit pas. Autrement dit, choisir un emballage parce qu’il est recyclable est un bon geste à avoir. Mais le meilleur geste, celui qui aura le plus d’impact, c’est d’éviter complètement l’emballage (autant que possible, bien entendu).


Étape 2 : consommer de manière réfléchie

acheter

La surconsommation a des effets dévastateurs sur l’environnement. Consommer moins et mieux est ainsi un excellent moyen de vivre une mode de vie qui tend vers le zéro déchet.

Pour nous aider à consommer de manière réfléchie, il existe la méthode BISOU. Avant d’acheter, posons-nous ces questions :

  • Besoin : est-ce que j’ai vraiment besoin de ce produit ?
  • Immédiat : est-ce qu’il me le faut maintenant ?
  • Semblable : est-ce que je n’ai pas déjà quelque chose de similaire chez moi ?
  • Origine : d’où vient le produit ?
  • Utile : est-ce qu’il va réellement me servir ?

Se poser ces questions permet d’éviter les achats compulsifs.

Étape 3 : terminer/user les produits avant de les remplacer

C’est décidé, vous voulez passer au zéro déchet ! Dans l’excitation, il est tentant de tout changer du jour au lendemain, de vous débarrasser de tous vos objets et produits qui ne correspondent plus à vos valeurs. Mais pas si vite ! Qui dit mode de vie écolo, dit pas de gâchis ! Attendez donc d’avoir usé vos objets, vêtements et accessoires ou d’avoir vidé vos flacons de produits avant de les remplacer.


À titre d’exemple, veillez à utiliser votre dernière brosse à dents en plastique pendant les 3 mois recommandés avant de la remplacer par une brosse à dents en bambou.

Étape 4 : trouver des alternatives durables

Comme précisé dans le point précédent, votre transition vers l’utilisation d’objets plus écolos se fera lentement et tout naturellement. Petit à petit, achetez moins, mais mieux, et remplacez les objets et produits par des alternatives durables et zéro déchet. Voici quelques exemples.

Salle de bain

Les produits zéro déchet indispensables à avoir dans votre salle de bain sont :

  • des cosmétiques solides (savon, shampoing, dentifrice, etc.) ;
  • une brosse à dents à tête amovible ou compostable ;
  • des lingettes démaquillantes lavables ;
  • des protections hygiéniques lavables ;
  • etc.

Cuisine

Les essentiels pour une cuisine zéro déchet sont :

  • une éponge lavable, qui permet d’éviter la pollution plastique. Chez HeyJute®, nous avons conçu une éponge zéro déchet et made in France idéale pour faire la vaisselle avec une face douce en coton biologique et une face rugueuse en fibre de jute, retrouvez-la sur notre boutique ;
  • des essuie-tout lavables, dans le but de limiter l’utilisation d’objets jetables au quotidien. Nous proposons des lots de 3 sur notre boutique, qui sont composés à 100 % de coton bio, cliquez ici pour les découvrir ;
  • des charlottes à plat en tissu, des tissus enduits de cire d’abeille et des boîtes de conservation en verre pour préserver vos denrées alimentaires ;
  • etc.
cuisine zéro déchet

Ménage

Pour limiter ses déchets en faisant le ménage, il faut :

  • des accessoires de ménage composés de matériaux naturels et fabriqués de manière locale. Notre éponge spéciale surface est fabriquée en Gironde et 100 % naturelle puisqu’elle est composée uniquement de coton bio. Découvrez-la en cliquant ici ;
  • des produits ménagers écologiques. Vous pouvez vous tourner vers des marques “green” qui proposent des produits ménagers 100 % naturels et non toxiques. Pour faire des économies, vous pouvez également fabriquer vos propres produits ménagers à la maison à l’aide d’ingrédients peu chers comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et les cristaux de soude. Retrouvez notre guide du ménage écologique en cliquant ici. Nous proposons également de nombreuses recettes simples sur le blog.
éponge lavable

Étape 5 : adopter de bonnes habitudes

Avoir un mode de vie zéro déchet, cela ne dépend pas seulement des objets que nous utilisons au quotidien. C’est aussi et surtout avoir les bons gestes !

Par exemple, vous n’avez pas vraiment besoin d’une paille pour siroter votre boisson. Vous pouvez transporter des pailles réutilisables, mais vous pouvez aussi ne pas utiliser de paille du tout. Ces nouvelles habitudes prendront quelques semaines voire quelques mois à être mises en place, mais elles feront ensuite partie de votre mode de vie.

Étape 6 : accepter que le 100 % zéro déchet n'est pas un objectif réaliste

Viser la perfection, c’est parfois ce qui démotive ou ce qui fait abandonner de nombreuses personnes. Dans le cas du zéro déchet, gardez en tête que cette perfection n’est pas atteignable dans notre société occidentale.

Notre conseil : ne laissez pas vos résolutions écologiques tourner à l’obsession et contrôler votre vie entière. Votre bien-être passe avant tout, faire de votre mieux dans la mesure de vos moyens suffit amplement. Le zéro déchet, ce n’est pas “tout ou rien”. Chaque geste compte.

Avec les mots d’Anne-Marie Bonneau, blogueuse et auteure zéro déchet : “nous n’avons pas besoin d’une poignée d’individus parfaitement zéro déchet, nous avons besoin de millions de personnes imparfaites qui font de leur mieux.”


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés