🇫🇷 Soutenez le MADE IN FRANCE pour vos achats de fin d'année 🎅

L'essuie-tout est-il recyclable ?


L’essuie-tout, un papier très absorbant utilisé pour éponger et nettoyer les surfaces, est un accessoire présent dans la majorité des foyers français.

Est-ce un objet vraiment écologique ? Est-il recyclable ? On répond à toutes vos questions.

Comment est fabriqué l'essuie-tout ?

Vous l’utilisez sûrement au quotidien, mais savez-vous vraiment ce qui compose le papier essuie-tout ? Voici quelques éléments de réponse.

La composition et les procédés de fabrication du papier essuie-tout

essuie-tout

Créé en 1919 par l'Américain William E. Corbin, le papier essuie-tout est commercialisé aux États-Unis par la Brown Company à partir de 1922 et utilisé depuis 1933 sous forme de rouleau à l’usage des ménagères en cuisine.

En France, il faudra attendre 1946 pour que la Société du papier linge commercialise des rouleaux d’essuie-tout. L'appellation “Sopalin” vient de la contraction des 3 premières syllabes du nom de l’entreprise.

La composition exacte du papier absorbant varie selon les industriels. Cependant, la principale matière utilisée est soit :

  • la ouate de cellulose, à laquelle certaines marques peuvent ajouter des fibres de bambou ;

ou

  • la pâte à papier, qui est obtenue à partir de papier recyclé.

Une fois produit, le papier est traité avec des agents de blanchiment et de la teinture, puis avec soit des composés non chlorés (comme l'eau oxygénée et hydrosulfite de sodium), soit avec des composés chlorés comme l'eau de Javel.

D'autres traitements peuvent être utilisés dans la fabrication du papier essuie-tout, notamment pour changer ses caractéristiques. Plusieurs types d'adjuvant peuvent ainsi être incorporés au papier (comme du talc, de l’oxyde de titane ou du kaolin), et des agents de collage sont utilisés pour augmenter sa résistance.

Si nous connaissons grosso modo les procédés de fabrication et certains des composants de l’essuie-tout, les industriels sont cependant peu transparents en ce qui concerne la composition exacte de leurs produits.

Les problèmes environnementaux engendrés par l’essuie-tout

Utilisation de substances chimiques, compositions pas très claires, déforestation, etc.

Même s’il semble être au premier abord un accessoire peu polluant, l’essuie-tout a en réalité une empreinte écologique écologique importante. Sa production est d’ailleurs responsable de la déforestation de plusieurs régions à travers le monde.

D’autre part, les étapes de fabrication de l’essuie-tout sont très polluantes du fait de l’utilisation de nombreuses substances chimiques utilisées. En outre, son caractère jetable le rend peu écologique compte tenu de l’énergie et des ressources utilisées pour le produire ainsi que de la pollution liée à son transport et à son emballage.

Essuie-tout en papier : peut-on le recycler ?

L'essuie-tout est donc composé majoritairement de papier. Mais qu’en faire une fois utilisé ? Doit-on le jeter à la poubelle ou le recycler ? Réponses ici.

Que faire d’un papier essuie-tout une fois utilisé ?

recycler

Malgré sa composition en papier, l’essuie-tout usé ne peut malheureusement pas être recyclé car il est souvent trop souillé, déchiré ou humide. Il est donc important de limiter son utilisation au strict minimum pour limiter votre production de déchets.

Il est également déconseillé de le jeter dans les toilettes car il n’est pas soluble et risquerait de boucher les canalisations.

En revanche, le papier essuie-tout peut être composté uniquement s’il a été utilisé pour absorber des matières organiques (nourriture, terre, etc.)

Par quoi remplacer le papier essuie-tout ?

L’un des problèmes majeurs posé par l’essuie-tout jetable, c’est qu’il est utilisé à outrance. Pour éviter le gaspillage et la surconsommation, il est donc préférable de limiter son utilisation, voire de ne plus en consommer du tout. Un papier essuie-tout utilisé pour se sécher les mains, on ne veut plus voir ça !

La solution écologique pour réduire ses déchets, c’est de le remplacer par des accessoires lavables. Ainsi, au lieu d’utiliser un papier essuie-tout pour éponger ou nettoyer, favorisez les accessoires en tissu comme les chiffons, les éponges lavables et les essuie-tout lavables, quitte à dédier un accessoire à chaque usage.

Pour faciliter votre transition vers un mode de vie plus respectueux de l’environnement, HeyJute® a mis au point des essuie-tout lavables. Ils sont proposés par lots de 3 et s’utilisent exactement comme leur équivalent en papier. Ce qui fait toute la différence, c’est qu’une fois utilisés, ils peuvent être lavés en machine puis réutilisés de nombreuses fois. Rendez-vous sur cette page pour les découvrir.

essuie-tout lavable

Et pour les rendre encore plus éco-responsables, nous avons choisi de les fabriquer en coton biologique, l’une des matières les plus écologiques dans l’industrie textile. Nos essuie-tout et le reste de nos produits sont fabriqués en France de manière artisanale. C’est donc un geste solidaire et un soutien à l’économie locale que vous faites lorsque vous achetez des produits HeyJute® !

Pour résumer, l’essuie-tout en papier est un accessoire pratique mais peu écolo dont il est nécessaire de réduire l’usage au strict minimum. Polluant à produire et non recyclable, il doit être remplacé par des alternatives réutilisables telles que les éponges et les essuie-tout lavables.

Rendez-vous sur notre boutique zéro déchet pour faire le plein d’accessoires écologiques et made in France !


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés